Découvrez les principes de la réflexologie

Les points de reflexologie que l’on stimule lors d’une séance correspondent à une zone réflexe.

Je vais vous expliquer comment elle fonctionne !

En fait, la notion de zone réflexe est multiple. En ce qui me concerne, je vous parlerai en particuliers des zones réflexes plantaires, elles concernent ma pratique.

La zone réflexe correspond à une projection sur une région du corps, des autres parties de notre corps.

Cela peut être le visage, les pieds, les mains, les oreilles, l’iris…

La zone réflexe plantaire est en lien avec une cartographie du corps qui est projeté sur le pied .

Les zones réflexes ou points de reflexologie correspondent à tous les organes, muscles, os et glandes du corps.

Il a plus de 7200 terminaisons nerveuses qui se terminent dans les pieds. Cependant les zones réflexes ne sont pas des nerfs.

Certains auteurs font le lien entre réflexologie et méridiens. C’est une réalité, qu’en stimulant le pied dans son ensemble, on va aussi agir sur les six méridiens qui les traversent. Mais c’est alors une acupression centrée sur les pieds (méridiens vésicule biliaire, rate et pancréas, reins, vessie, foie et estomac).

Il vous est facile d’associer la cambrure de la colonne vertébrale à celle du dessous du pied. Vous pouvez ensuite facilement imaginer les zones réflexes qui reflètent le niveau des cervicales, la partie centrale du dos, et enfin la correspondance avec les vertèbres lombaires.

Chaque partie du pied est en relation, par l’intermédiaire du système nerveux, avec les organes du corps, selon une topographie bien précise. Si bien qu’une stimulation d’un des points de reflexologie du pied entraîne instantanément la stimulation de l’organe correspondant.

points de reflexologie

 

Les points de reflexologie correspondent à des organes, muscles, os et glandes du corps.

La zone réflexe correspondant à la colonne vertébrale est située sur le bord interne des pieds. Les orteils sont le reflet du cerveau, du système nerveux et du système sensoriel.

Les métatarses celui de l’ensemble des organes liés à la respiration et au cœur. Les tarses celui de l’appareil digestif, enfin la cheville donne accès aux organes génitaux.

La réflexologie plantaire ne choisit pas un pied plutôt que l’autre, les deux sont complémentaires et forment un tout. Ainsi, les parties gauches et droites du corps et les organes internes centraux se répartissent sur les deux.

La moitie du corps gauche se reflète sur le pied gauche, la moitié du corps droit se reflète sur le pied droit.

Au total on dénombre généralement 92 zones réflexes. Elles sont les points de massage par pression permettant d’atteindre les systèmes nerveux, digestif, circulatoire, lymphatique, génitaux. Mais aussi les parties du corps responsables de la motricité et des sens : la vue, l’ouïe, le goût, l’audition.

La littérature de la réflexologie

Le Dr Alfons Cornelius publie en 1902 un livre en allemand dont la traduction du titre en français est :

« Points de pression, leur émergence, signification pour les névralgies, la nervosité, la neurasthénie, l’hystérie, l’épilepsie et la maladie mentale, ainsi que leur traitement par massage des nerfs »

En 1917 paraît « Zone therapy, or relieving pain at home», qui relate la découverte de Fitzgerald, qui l’emmène à établir une carte des régions « reliées » du corps.

La réflexologie s’appuie également sur les travaux d’Eunice Ingham (1889-1974), infirmière et physiothérapeute américaine. C’est a cette méthode que j’ai été formée. Elle enseigne la réflexologie moderne, c’est une méthode qui continue à évoluer avec l’expérience clinique.

points de reflexologie 2

Rétablir l’énergie et l’équilibre de tout le corps, apporter un relâchement.

Sur la surface des deux pieds (face plantaire, dorsale, externe et interne), des deux mains aussi (réflexologie palmaire), se trouve représentée la totalité du corps par zones. Ainsi, masser les points de reflexologie permet de prévenir et traiter des troubles chroniques et aigus.

Les zones réflexes douloureuses sont surtout l’indication d’un fonctionnement altéré de l’organe en projection. La stimulation de ces zones permet un meilleur fonctionnement de l’organe qui correspond.

La stimulation des zones réflexes est produite par un mouvement particulier : la reptation. Elle consiste en une succession de pressions rapides et ciblées effectuées avec la pulpe du pouce essentiellement, mais aussi de l’index ou du majeur.

Le but de cette réflexologie américaine (Ingham) est de drainer les toxines accumulées sur une zone ciblée.

Lorsqu’on stimule les zones réflexes, c’est le principe du mouvement qui ce met en marche. La sensibilité des zones réflexes peut donner des informations sur l’état du corps ou de la pathologie de la personne. L’objectif est, par la stimulation, de rétablir l’énergie et l’équilibre de tout le corps.

Elle est utilisée pour amener un relâchement total du corps et amène de la détente ainsi que de la relaxation et diminue le stress. L’effet relaxant procuré, grâce à ce touché des zones réflexes des pieds, débarrasse le système nerveux de ses tensions, d’oppressions ou émotions négatives. En détendant le corps, on lui évite les problèmes qui découlent des états de nervosité ou d‘anxiété.

Une étymologie chinoise pleine de sens.

L’étymologie du mot « pied » en chinois signifie littéralement « partie du corps qui sauvegarde la santé ».

Pour les Chinois, le pied est une partie spirituelle du corps. Toucher le pied, c’est toucher l’âme de la personne. C’est aussi une partie du corps qui garde le contact en permanence avec le sol, la Terre, l’Univers. Par le pied, le corps se recharge en énergie tellurique. Il existe un lien entre tous les organes comme il existe un lien entre physique et psychique, corps et Univers.

Ainsi, la stimulation des zones réflexes agit à la fois sur le somatique et de façon plus subtile sur le psychisme de l’individu.

Vous aimerez peut-être aussi :

Recevez gratuitement mes 5 astuces naturelles pour améliorer votre bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *