Régimes amaigrissants : apprenez à les déconstruire !

Je voudrais, à partir de la lecture de l’ouvrage de Sylvain Duval « Le guide des régimes, contre les idées reçues sur le surpoids et la minceur », (édition Cherche Midi, Mars 2016), vous inviter à déconstruire les régimes minceurs. Et essayer de trouver un vrai régime sain pour perdre du poids.

Le printemps arrive, les magasines et internet vont nous abreuver de régimes miracles pour perdre les kilos en trop accumulés pendant l’hiver. Cependant nous savons tous que ce n’est qu’une opération marketing. Perdre du poids et surtout garder notre poids de base idéal, ne concorde pas avec les régimes éclairs minceurs. L’ouvrage de Duval nous le démontre avec clarté et brio, je l’ai lu pour vous, je vous en fait le résumé.

Le livre se compose en trois parties :

Combattez les idées reçues

La première partie est un dictionnaire des idées reçues à propos de la minceur et du surpoids. Il prend de nombreux critères et y répond par un vrai/ faux, argumenté de manière scientifique. Ses arguments ne laissent plus planer de doute, contrebalançant toutes les recettes plus ou moins farfelues que l’on peut lire dans les médias, entendre autour de soi au café du commerce, pour trouver le remède miracle qui aidera à perdre du poids.
Par exemple : OLÉAGINEUX , « les fruits oléagineux font grossir »

Réponse : NON, C’est une idée reçue.Ils contiennent de lipides et sont donc fortement caloriques,mais on y trouve des protéines (environ 20%) et des glucides, fibres, des vitamines et des minéraux. Il faut les consommer crus, non grillés, non salés.

redifinissons ce qu'est être gros

Autre exemple : GRAS, « Manger gras fait grossir »

Réponse : NON, Selon ANSES*, la consommation de graisse n’est pas reliée à l’obésité.En évitant fortement les graisses, on risque de consommer davantage de sucres, ce qui semble être pire pour la santé.[…]

Je précise, et S.Duval en fait aussi mention à la fin de l’ouvrage, que ce sont les graisses végétales qui sont a favoriser, les graisses saturées animales sont moins intéressantes pour l’organisme.

Les réponses peuvent être aussi nuancées, oui et non ou oui mais…permettant ainsi de voir que Sylvain Duval sait aussi peser le pour et le contre.

Par exemple : IMC** (indice de masse corporelle), « Est-il un bon outil ? »

Réponse : OUI et NON, C’est un outil international, simple et pratique. Mais ,il ne tient pas compte de l’histoire de la personne,de l’évolution de son poids, de la localisation graisse, de la composition muscles-graisses.[…]

L’auteur nous informe que les industriels concocte de « super-aliments », « qui sont si plaisants qu’ils nous donnent toujours envie, […], le gras, le salé, et le sucré sont parfaitement dosés, dans des textures croquantes et fondantes, raffinées à l’extrême. »

Nous avons tous un jour goûté à ce genre d’aliment (propre à chacun, mais qui correspond souvent au gout du plus grand nombre) dont juste le souvenir va déclencher la salivation et l’envie de retrouver le plaisir de la dégustation.Fuir ces tentations est souvent difficile et  les publicités nous incite à la consommation.

régime sain pour perdre du poidsUn régime sain pour perdre du poids

La deuxième partie est un répertoire classé de façon alphabétique des derniers régimes amaigrissants qui existent. Pour chacun d’eux, le biologiste, spécialisé en nutrition, présente : les arguments marketing, le principe, les avantages, les inconvénients et son avis.
Ce qui est à retenir c’est que les régimes purement hypocaloriques sont voués à l’échec.Ils ont comme effet : une efficacité à court terme variable, des conséquences néfastes sur la santé, un échec très fréquent à long terme, une reprise de poids et un effet « yo-yo ».(Ce sont les points qui ressortent de l’évaluation de l’ANSES* en novembre 2010)

Ainsi, Sylvain Duval va jusqu’à dénoncer le côté dangereux des régimes hypocaloriques très stricts « la perte de poids rapide, présentée comme un « avantage » par le gourou (ce sont souvent des Dr X… qui propose des régimes révolutionnaires), est en fait le meilleur moyen d’abîmer son corps, de déclencher ses défenses et de mettre sa santé en danger ».

                                                                                                        Maigrir trop vite, une erreur à éviter

L’organisme en privation va tout faire pour faire craquer celui qui le prive : sensation de fatigue, de faim, hypersensibilité aux odeurs. Si l’individu tient tout de même le cap, le corps va surenchérir en tirant davantage de ce qu’il consomme et en dépensant moins.Le poids stagne, le patient découragé va reprendre, au mieux, une alimentation normale. Le corps en profitera pour faire des réserves après cette disette. La personne aura tendance à reprendre le poids perdu et même plus, enclenchant ainsi l’effet « yo-yo ». Cet effet sera d’autant plus important que la personne à peu de poids à perdre.A savoir que la reprise de poids est du gras et pas du muscle. Ainsi les régimes basses calories vont inciter le corps à fabriquer de la graisse.

La solution pour perdre du poids et garder un poids stable est donc de fuir tous ces régimes qui promettent une parole intenable !

L’auteur passe au crible de nombreux régimes et même des plus célèbres dénonçant leur inefficacité et leur dangerosité. Le signe interdit est annoncé pour les plus aberrants.Par exemple : le régime mayo clinic ou le régime œufs durs. C’est un régime très riche en protéines, très faible en calories, déséquilibré et dont l’effet yo-yo est une résultante quasi obligatoire.

repas équilibréOubliez : régime = minceur éclair

Apprenez : régime = bonnes habitudes alimentaires

La dernière partie est une série de conseils pour tendre vers de bonnes habitudes alimentaires. La préconisation du régime méditerranéen comme étant une alimentation saine et équilibrée. C’est à dire une alimentation riche en légumes, fruits, noix (variées) et céréales complètes, modérée en volaille et poisson,faible en produits laitiers, viandes rouges ou transformées, produits sucrés, très faible mais régulier en vin.
Je suis tout à fait d’accord avec ce choix d’alimentation, la Méthode F Guillain que je plébiscite avec le Miam O fruit et le repas aux 5 éléments (voir autres articles du blog) entre dans les mêmes caractéristiques. Mais surtout ce qui est nécessaire c’est d’opter pour une hygiène de vie dans la durée, ce ne sont pas les régimes printaniers, violents et brefs qui vont sur la longueur nous assurer une silhouette harmonieuse.

                                                                                               Mangez bien, bougez, respirez !

Le biologiste considère aussi que l’activité physique régulière est indispensable à ceux qui veulent perdre ou stabiliser leur poids.

L’auteur tient compte du rythme de vie, des habitudes culturelles, des goûts de chacun etc… En fait ce qu’il nous dit c’est que l’alimentation dépend de nombreux critères : économiques (choisir des produits frais, locaux et biologiques), avec l’époque (la malbouffe, réapprenons à cuisiner),le matraquage publicitaire (dés l’enfance la publicité stimule notre désir gustatif) , émotionnels (le premier lien affectif est transmis par la succion, la becquée, les souvenirs des repas de fêtes, prenons l’habitude de manger en pleine conscience).

Cette diversité nous éclaire sur les difficultés à suivre et à réussir à perdre du poids avec les beaux jours, sous le dictât factice de l’espérance d’être plus…mais quoi en fait ??

Je vous laisse répondre vous même.Pour ce qui me concerne l’alimentation doit m’aider à être plus moi même ,à être en accord avec la Nature, et permettre mon corps de me dire merci. Voila ma réponse.Une démarche qui s’inscrit dans la durée et le plaisir.

*ANSES (agence nationale de sécurité alimentaire)

**IMC (formule :masse (en kg) par la taille au carré (en m2))

Recevez gratuitement mes 5 astuces naturelles pour améliorer votre bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *