Les 5 éléments d’un repas équilibré !

Un repas équilibré doit contenir 5 groupes d’aliments. Pourquoi sont-ils indispensables ? Comment les intégrer dans son menu ? Je vous parle aujourd’hui du « miam o 5 » ou repas aux 5 éléments.

Pour votre santé et votre bien-être, voici quelques informations à intégrer.

couscousboulettes

Quels sont les éléments du miam o 5 ?

Dans tous les pays du monde les repas traditionnels sont composés de 5 éléments, France Guillain l’a parfaitement décrit dans son fameux miam o 5.

Une céréale complète ou un tubercule : riz, blé, millet, quinoa, boulgour (blé germé concassé), couscous, épeautre, polenta…ou pommes de terre, patate douce, manioc…

Une légumineuse : pois cassé, pois chiche, haricot sec (blanc, rouge, noir…), lentille (corail, verte, blonde….)…

Des légumes : un ou plusieurs, cuits ou crus, de saison, donc locaux de préférence.

Une protéine animale ou végétale : œuf, viande, poisson ou tofu, seitan (gluten de blé), tempé (soja en grain fermenté)

Une huile de première pression à froid : crue, à rajouter sur les autres éléments.

Observez la composition du couscous, de la paella, des tortillas, du cassoulet, des plats indiens, du riz cantonnais.

Ils sont composés des 5 éléments ci dessus.

Pourquoi ?

Chacun des éléments aident à mieux assimiler et à digérer les autres. Les légumineuses aident à fixer les protéines végétales de la céréale et la présence de protéines animales permet de passer plus rapidement aux protéines humaines.

Cette alimentation qui a fait ses preuves partout dans le monde permet de ne pas souffrir de maladies dégénératives. Le Dr Kousmine a fait déjà il y a longtemps le lien entre les cancers et l’alimentation des pays industrialisés dans Sauvez votre corps !

miam o 5

Quelques conseils pratiques pour chacun des éléments du miam o 5 :

Céréale

Mangez régulièrement des grains complets, biologiques, ils contiennent tous les nutriments dont vous avez besoin pour votre organisme. Ayez à tous les repas une céréale, l’équivalent de 3 cuillerées à soupe bien bombées est suffisant. Le riz est la céréale la plus consommée dans le monde, elle a aussi ma préférence.

Les armées romaines dont les exploits nous émerveillent encore, partaient en campagne en emportant avec elles du blé et du millet en grains, ainsi qu’une meule. La mouture était faite quotidiennement. Chaque soldat recevait sa ration journalière. Lorsque, faute de grain, ils devaient se contenter de viande, les soldats se trouvaient mal nourris !

Légumineuse

C’est souvent ce que l’on oublie, peut être par faute d’en avoir facilement à disposition. Donc, je vous conseille d’en préparer une grande quantité, et de la conditionner ensuite sont forme de cube au congélateur (un bac à gros glaçons pour préparer les cubes est parfait). Vous pourrez ainsi sortir pour chaque repas la quantité de légumineuse suffisante. Une cuillère à soupe par personne est nécessaire.

Ne mangez pas trop de légumineuse dans un même repas afin de ne pas avoir de risques de fermentation gastrique lors de la digestion. Ayez différentes légumineuses dans votre congélateur vous pourrez ainsi varier les plaisirs.

Protéine

Veillez à limiter les quantités de protéines, nous mangeons trop de viandes, de multiples maladies sont liée à cette consommation excessive. Préférez un produit de qualité que vous mangerez avec modération. Veillez aussi à saler peu ou pas du tout, les viandes, les poissons contiennent déjà du sel naturellement. Ne négligez pas les protéines végétales, elles permettrons de varier vos menus et sont faciles à digérer. Si vous ne les connaissez pas, tentez l’expérience, c’est très bon !

Légumes

Il y a tous les légumes feuilles (épinard, chou, blettes, poireaux, fenouil, céleri …), racines (carottes, radis noirs, salsifis, betteraves, topinambour,…) et fruits (tomates, chayottes, haricots verts, petit pois, courgettes, aubergines…).

N’oubliez pas les cucurbitacées, en hiver ils vont égayer votre assiette.

Variez le mode de cuisson (vapeur, étuvé, au four…), sans oublier les légumes en nituké (cuisson japonaise, légumes coupés en petits morceaux et sautés dans un peu d’huile très chaude, ils restent crus à l’intérieur).

Huile

Une huile biologique est vraiment préférable. Variez votre huile, ouvrez vous à d’autres saveur (olive, sésame, tournesol, colza…), recherchez des huiles de petits producteurs, elles ont un goût incomparable. Vous les utiliserez crues sur vos légumes (une cuillère à soupe par personne et par repas. L’huile cuite ne compte pas, elle ne vous amènera pas les omégas utiles pour votre santé.

Cuisiner ne prend pas forcément beaucoup de temps. Une fois bien organisé un repas peut être vite prêt. Enfin, c’est aussi très agréable de se préparer de bons aliments à manger pour soi et sa famille ou ses amis !

A quoi ressemble un repas équilibré pour vous ?

Article à partager en famille ou entre amis..

Recevez gratuitement mes 5 astuces naturelles pour améliorer votre bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *