Comment arrêter de fumer facilement : un moi(s) sans tabac, c’est parti pour durer !

Vous cherchez une méthode pour arrêter de fumer ?

Mais arrêter de fumer, pourquoi, comment ?

C’est une question de santé publique.

Un moi(s) sans tabac, la nouvelle campagne du gouvernement

« Plus d’un fumeur sur deux souhaite arrêter de fumer, ‘Moi(s) sans tabac‘ va les y aider », promet Marisol Touraine

S’inspirant de ce qui se fait en Grande-Bretagne, le gouvernement a ainsi lancé, en novembre, un «mois sans tabac».

Ce « kit d’aide à l’arrêt », gratuit, est distribué en pharmacie comme l’a annoncé la ministre de la Santé.

Le contenu du kit est basé sur la documentation. Il comprend notamment une « brochure de préparation », un agenda de 30 jours avec des conseils quotidiens. Il propose également un disque permettant au fumeur de calculer les économies réalisées.

73.000 décès en France par année concernent les effets pervers du tabac.

  • Si vous essayez de vous débrouiller seul(e) le taux de réussite à 1 an est de 2% !
  • Avec l’aide d’un tabacologue, 25% des personnes ayant entamé la démarche seront ex-fumeur à 1 an.

En associant l’aide d’un tabacologue utilisant les thérapies cognitivo-comportementales ou Thérapies comportementales et cognitives (TCC), le score monte à 40% !

Ces chiffres nous montrent qu’arrêter sa dépendance au tabac n’est pas chose aisée.

Ce qui semble difficile, c’est de ne pas retomber dans la dépendance une fois l’arrêt initié. C’est aussi le challenge de tenir tout seul.

methode pour arreter de fumer

De manière consciente le fumeur sait que le tabac est nocif pour sa santé. Donc pourquoi continuer à s’empoisonner malgré tout ?

La dépendance au tabac s’inscrit en lien avec notre inconscient. Le tabac, l’effet apaisant qu’il procure est en lien avec une souffrance, avec des émotions refoulées.

La nicotine vient faire taire ce qui pulse au niveau du refoulé et que nous ne voulons pas affronter.

Ainsi, la simple volonté pour cesser de fumer n’est pas suffisante.

Si vous ne vous occupez pas aussi de votre conflit intérieur, il y a de fortes chances pour que tôt ou tard le tabac reprenne sa place dans votre vie. Je vous conseille donc d’accompagner l’arrêt du tabac par une démanche d’accompagnement psycho thérapeutique.

La méthode pour arrêter de fumer que j’utilise, psycho-corporelle, est fort intéressante car elle mobilise à la fois la sphère psychique et la sphère corporelle.

Le fumeur peut faire des liens entre sa dépendance au tabac et sa souffrance psychique, sans oublier le temps du massage qui permet de considérer toute la dimension de l’individu.

Quelques exemples de liens psychiques au tabac

Cette femme fume car son père adoré, et disparu trop tôt, fumait et partageait avec sa fille des moments privilégiés autour d’une « clope ». Au travers du tabac la fidélité au père regretté s’accomplit.

Cet homme rejoue grâce au plaisir oral de la cigarette le plaisir de la succion de la toute petite enfance. Cette stimulation des lèvres qui tiennent la cigarette chaude et dont le fumeur « avale » la fumée, joue le rôle d’objet transitionnel idéal du plaisir du sein. C’est celui du biberon d’où s’écoule le lait si satisfaisant pour le bébé.

Cet adolescent mal dans sa peau, en lutte avec ses conflits intérieurs agressifs peut trouver du plaisir à réduire en cendres une cigarette. Il assouvit une pulsion destructrice en « pompant » sur sa cigarette à la fois contre un objet mais aussi envers lui même. Il sait que la cigarette tue. La pulsion de mort nous anime tous autant que la pulsion de vie.

éteindre sa cigarette

Le tabac agit comme « calmant psychique » mais cela passe par la réaction du corps. C’est une dépendance qui s’inscrit dans les synapses du cerveau.

Comment sortir de cette addiction? 

La psychothérapie corporelle, ma méthode pour arrêter de fumer, détricote cette aliénation en passant par le chemin du psychisme et du corporel.

En suivant cette démarche le fumeur va aborder en profondeur les raisons de sa dépendance. Elles sont en général relativement éloignées des « bonnes ou mauvaises » raisons que donne le fumeur pour avoir commencé à fumer (appartenance au groupe, le plaisir, la confiance en soi…).

Le tabac va apaiser les angoisses, le champ de sa véritable fonction est donc très vaste.

C’est peut-être toute la difficulté pour arrêter le tabac. Le fumeur à travers cette dépendance a trouvé le moyen de faire taire cette partie psychique de lui-même qu’il ne veut pas entendre. Un certain équilibre est atteint. Stopper le tabac cela revient donc à ouvrir la boite de Pandore, nos monstres nous font peur.

Cependant, il est possible de les apprivoiser, de s’en délivrer, pour vivre avec plus de liberté. Il n’est plus obligé d’aller s’appuyer sur le refouloir que crée la nicotine !

Votre méthode pour arrêter de fumer

Faites circuler l’information, cela peut aider certaines de vos relations.

Vous êtes fumeur(se) ou non fumeur(se), quel est votre avis, votre expérience, vos commentaires?

Recevez gratuitement mes 5 astuces naturelles pour améliorer votre bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *