Comment agir sur nos micro-tumeurs ?

Comment agir sur nos micro-tumeurs ?

Je vais aujourd’hui m’appuyer sur l’ouvrage de David Servan-Schreiber « Anticancer »  pour vous expliquer comment agir sur nos micro-tumeurs.

Tout d’abord, je souhaite vous présenter l’histoire de l’auteur. David Servan-Schreiber, était un médecin et chercheur en neuroscience formé aux US.Il a enseigné à l’université de Pittsburg, une clinique psychiatrique.

Il fut atteint d’un cancer du cerveau à l’âge de 30 ans. Sa tumeur était  particulièrement agressive. Il  a subit un traitement classique (chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie ). Il rechute quelques années après et décide alors de soigner aussi son terrain en plus du traitement conventionnel.

Alors que son cancer était particulièrement grave, il a vécu jusqu’à l’âge de 50 ans. Il a fait de nombreuses recherches sur les différentes expériences scientifiques médicales. En particuliers sur les facteurs pouvant favoriser le cancer et ceux qui au contraire peuvent permettre de s’en protéger.

David Servan-Schreiber nous explique que nous avons tous des micro-tumeurs dans notre corps. Certains organismes vont les voir grossir, d’autres pas.

Comment agir sur nos micro-tumeurs ?

En effet, pour qu’un cancer prolifère, il faut que ses cellules se multiplient à vive allure. Ce phénomène n’est possible que si il y a production de vaisseaux capillaires supplémentaires.

En s’appuyant sur la thèorie de Folkman, voilà ce qu’il se passe au niveau cellulaire :

Les micro-tumeurs ne peuvent évoluer vers un cancer dangereux sans créer un nouveau réseau de vaisseaux sanguins pour se nourrir. A cette fin, elles émettent une substance chimique : l’angiogénine, qui force les vaisseaux sanguins à venir vers elles. Ensuite,l’angiogènine fera pousser de nouvelles branches à ces vaisseaux de façon accélérée. Les cellules des micro-tumeurs qui se sont répandues dans le reste de l’organisme, (les métastases), ne sont pas dangereuses tant qu’elles ne sont pas capables d’attirer, à leur tour, de nouveaux vaisseaux. Les tumeurs principales sèment des métastases mais, comme dans un empire colonial, elles empêchent ces lointains territoires de prendre trop d’importance en émettant une autre substance chimique qui bloque la croissance des nouveaux vaisseaux : l’angiostatine.

Ce qui peut découler comme enseignement de cette théorie, c’est que les micros-tumeurs peuvent être maitrisée si l’angiogenèse est bloquée.

Comment agir sur nos micro-tumeurs ?

Des chercheurs ( en particuliers l’équipe du Docteur Béliveau de Montréal), démontrèrent que certains aliments contiennent des substances capables de bloquer l’angiogenèse. Il suffit donc de les consommer quotidiennement pour agir contre les micro-tumeurs que nous sommes susceptibles de développer.

Ainsi donc, voici la liste d’aliments utiles pour éviter que les vaisseaux prolifèrent autour de nos micro-tumeurs :

Comment agir sur nos micro-tumeurs ?

Thé vert (poly phénols) :

  • Antioxydant
  • Détoxifiant (augmente les enzymes du foie)
  • Bloque l’invasion des tissus par les cellules cancéreuses
  • Bloque l’angiogenèse

A boire tous les jours, après une infusion de 5 à 8 minutes, la valeur de 6 tasses.

Soja : lait, yaourt, tofu, tempeh, miso, soyou

Isoflavone (différent de l’isoflavone en gelule qui lui augmente le risque de cancer)

  • Bloque les hormones dangereuses grâce à des molécules proches des œstrogènes de la femme (réduit la sur-stimulation du corps par les œstrogènes et par conséquent peut freiner la croissance de toutes les tumeurs œstrogènes positives)
  • Bloque l’angiogenèse

Curcuma, curry :

  • Anti-inflammatoire, c’est l’ingrédient nutritionnel le plus  puissant au niveau anti-inflammatoire
  • Bloque l’angiogenèse
  • Stimule l’immunité

D’ailleurs, une étude à monté que les Indiens (ils sont de grands consommateurs de curcuma), à âge égal avaient 8 fois moins de cancer du poumon que les occidentaux et 9 fois moins de cancer du colon.

Pour optimiser l’effet du curcuma, il faut rajouter du poivre avec (c’est le cas du curry).

Gingembre :

  • Anti-inflammatoire
  • Antioxydant
  • Diminue cellules cancéreuses
  • Diminue l’angiogenèse

Vous pouvez râper un morceau de gingembre frais sur les légumes ou dans une infusion (à conserver, s’il vous en reste, au congélateur, il sera encore plus facile à râper et ne s’abimera pas !)

Comment agir sur nos micro-tumeurs ?

Comment agir sur nos micro-tumeurs ?

Légumes, crucifères :

Sulforaphane, glucosinulates, indole-3-carbinoles

  • Détoxifiant
  • Entraine le suicide des cellules cancéreuses
  • Bloque angiogenèse

Préférer une cuisson courte à la vapeur douce (le Vitaliseur de Marion Kaplan, ) ou à l’étuvée ou cuit rapidement dans un wok.

Les légumes bouillis trop longtemps perdent leur intérêt bénéfique.

Fruits rouges :

(Mures, framboises, fraises, myrtille), acide ellagique/ polyphenol

  • Baisse l’angiogenèse
  • Mort des cellules cancéreuses
  • Détoxifiant pour les cellules
  • Bloque la transformation des plusieurs cancérigène de l’environnement en substance toxiques pour la cellule

Le chocolat noir :

(+ 70% de cacao), polyphenol, proanthicyanidines

  • Anti oxydant
  • Baisse l’angiogenèse

Consommer quelques carrés après un repas à la place d’un dessert.

La liste que David Servan-Schreiber nous propose dans son livre « Anticancer » est plus complète, pour encore plus de précisions, je vous invite à sa lecture.

Aviez-vous connaissance que l’alimentation pouvait agir ainsi ? Êtes vous prêts à tenir compte de ses découvertes ?

Recevez gratuitement mes 5 astuces naturelles pour améliorer votre bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *